Ernestine

30 novembre 2010

Publié par ernerstine dans PEAU AIME

J’ai bien essayé d’ les analyser
Et j y ai mis de la bonne volonté
D’un spécimen à un autre spécimen
Du frêle coureur aux grands rugbymen
Du musicien au cadre supérieur
Sauf naturellement celui d’ma sœur
Car l un des plus grands mystères de ma vie
Reste la gente masculine pardi !

Il suffit d’observer des hommes devant
Un match de foot qu’ils regardent en gueulant
Personne n’leur a jamais fait comprendre
Que les joueurs ne peuvent pas les entendre
Surtout qu’ils mettent à fond les commentaires
Tout en insultant Christian Jean- Pierre.

Les filles trop prudes ne font pas leur bonheur
Les trop entreprenantes leur font peur
Ils fantasment sur les blondes pérosydées
Mais c’est avec des brunes qu’ils sont casés.
Et tout est prétexte à compétition
Les filles, les pompes, bien sûr la Playstation
Je schématise et fait un peu dans l’excès
Et j’entends d’ici quelques uns râler.

On essaie comme on peut d’ les amadouer
C’est vrai que sans eux on s’ennuierait
Et que pour suivre une fille faut s’accrocher
Mais les garçons aussi c’est compliqué.
Loin d’moi l’idée de faire un match homme – femme
On s’comprend pas toujours, c’est pas un drame

Même si on n’arrête pas d’se chamailler
C’est bien une ode que j’veux vous adresser
Et puis tant pis si ça fait niais
Si parfois on n’peut plus vous supporter
Devinez de qui on parle quand vous êtes loin
Pt’t’être que sans vous la terre tourn’rait moins bien

Au nom de toutes je vais vous confesser
Un seul mot de vous nous fait chavirer
On n’ pourrait pas s’passer d’ces quelques points
Vos yeux, vos bras, votre chute de reins
Alors messieurs ne soyez pas gênés
Par ce discours j avoue un peu simplet
Ce p’tit hommage veuillez l’accepter
Et continuez de nous faire enrager

1 février 2012

Publié par ernerstine dans PEAU AIME

 

Les mots

 

Les mots, les mots sont un délice

Lorsque de notre bouche, ils glissent

Les mots, parfois, sont trop petits

Pour décrire les choses jolies

 

Les mots coulent comme du poison

Des infâmes discours du Front

Les mots sont bien sûr une prison

Quand viennent les problèmes d’élocution

 

Les mots sont aussi des brulôts

Que les slameurs lancent bien haut

Qui peignent un ciel bleu aux ghettos

Et peuvent scier bien des barreaux

 

Les mots sont souvent si cruels

De s ‘faire évincer par la belle

Les maux font mal c’est leur pluriel

Certains d’entre eux sont éternels

 

Les mots sont forts et marquent l histoire

« j’ai fait un rêve » a dit l homme noir

Les mots déclenchent un fou rire

Si de leur jeu, ils nous inspirent.

 

Les mots s’embrasent en incendie

Au premier « je t’aime » sous la pluie

De ceux qu’on dit à demi

Et la chaleur nous envahit.

 

Mais les « je t’aime » tout le monde le fait

C’est comme Amen, c’est pas sorcier

Pour dire « bonne  nuit » chaque soir

La faut vraiment y croire

 

Un «  jour toujours »nous fait mentir

Et un « jamais » nous fait souffrir

Pourtant, je regrette chaque matin

C’es mots d’amour que tu me disais si bien.

30 novembre 2010

Publié par ernerstine dans PEAU AIME

Bientôt deux heures passées sur la route
Même s’il neige, on ira coûte que coûte
Faut dire que tu nous as fait voyager
Depuis qu’on t’a privé de liberté

Nous voilà devant le bâtiment gris
C’est toujours difficile d’imaginer
Qu’ c est derrière cette façade qu’ tu passes tes nuits
Depuis qu’à tort le juge t’a condamné.

Puis nous attendons tous agglutinés
Qu’un homme en bleu vérifie nos papiers
C’est vrai qu’ « aimable comme une porte de prison »
Prend tout son sens face à tous ces mâtons.

Dans leur regard nous sommes aussi coupables
Puisqu’on vient voir des gens infréquentables
Quelques encas bien cachés dans nos poches
Nous venons de franchir le premier porche.

Une nouvelle porte se ferme derrière nous
Le bruit des clés rythme nos pas c’est fou.
Le sentiment d’étouffer nous envahit
A s’demander : « mais qu’est ce qu’on fout ici ? »

Et nous entrons enfin dans le parloir
Pièce sordide où règne le désespoir
L’attente est longue avant d’ t’apercevoir
Serrés à trois dans ce maudit placard

Puis nous parlons de tout, surtout de toi
De la vie dehors forcément sans toi
Evidemment une heure c’est vite passé
Voilà que les gardiens viennent te chercher

Alors nous repartons la gorge serrée
De n’ pouvoir avec nous te ramener
Nous sortons de cet enfer révoltés
Ces portes blindées nous les aurions cassées

T’ laisser dans ces murs était un supplice
Nous avons perdu foi en la justice
Depuis, bien sûr, tu as été libéré
Et nous n’en avons jamais reparlé

Nous nous efforçons de tout effacer
Et même si tu vis heureux à présent
Rien ne se sera plus jamais comme avant.
Rien ne se sera plus jamais comme avant.

14 août 2010

Tous les chemins mènent aux Roms

Publié par ernerstine dans ACTUALITES, PEAU AIME

Nous étions dans ce village 

Depuis un petit mois à peine 

Avec d’autres enfants de mon âge 

Nous allions en classe chaque semaine. 

 

Le campement était installé 

Sur l’emplac’ment autorisé 

Mais presque comme dans chaque ville 

Nous étions tous dévisagés. 

 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Lequel mène à la liberté ? 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Quand nous laiss’ra t’on en paix ? 

 

Voleur de poules ou bien brigands 

Chacun y va de son p’tit nom 

D’autres interdisent  à leurs enfants 

D’nous parler en récréation. 

 

C’est vrai que depuis quelques temps 

J’entendais les grands qui disaient 

Avoir très peur pour leurs enfants 

Que le climat se durcissait. 

 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Lequel mène à la liberté ? 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Quand nous laiss’ra t’on en paix ? 

Un soir en rentrant de l’école 

Des cars remplis de policiers 

Ma tante qui crie comme une folle 

Toutes nos affaires éparpillées. 

 

Les hommes ont été embarqués 

Et nos caravanes ravagées 

Ceux qui ont tenté d’protester 

Se sont faits violemment frapper. 

 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Lequel mène à la liberté ? 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Quand nous laiss’ra t’on en paix ? 

 

Fut un temps, certains ont voulu 

Sauvagement nous exterminer. 

J’peux pas croire qu’nous soyons rev’nus 

Au règne de ces barbares idées 

 

Notre mode de vie vous fait peur, 

N’convient pas à vos sociétés 

Mais notre carte d’électeur 

Brice, pourrait bien t’pénaliser. 

 

 Si tous les chemins mènent aux Roms 

Lequel mène à la liberté ? 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Quand nous laiss’ra t’on en paix ? 

Si Rom signifie « être humain » 

Alors expliquez moi pourquoi 

Sommes nous traités pire que des chiens 

De quoi est on coupable dites moi ? 

 

Si
la France patrie des droits d’l’homme 

Nous refuse l’hospitalité 

Si nous sommes ainsi humiliés 

Je ne peux que me demander 

Quel av’ nir pour le peuple Rom ? 

 

 

 

 Si tous les chemins mènent aux Roms 

Lequel mène à la liberté ? 

Si tous les chemins mènent aux Roms 

Quand nous laiss’ra t’on en paix ? 

8 février 2010

La fille au voile

Publié par ernerstine dans ACTUALITES, POLITIQUE

Aujourd’hui, Ernestine se marre, Ernestine s’étonne, elle est en colère, elle s’insurge……….et vous aurez remarquez, elle se la joue un peu Alain Delon. Il faut dire que les médias, depuis une semaine ou plus la titille dans sa conscience et sa « bonne » morale en lui rabâchant matin midi et soir qu’une jeune femme voilée se présente aux élections régionnales et le comble(le coup de massue, l’horreur même…)pour le parti NPA d’Olivier Besancenot……….Allez quoi, crions tous au loup, bien au chaud et bien assis dans notre canapé convertible (acheté à BUT il y a 5 ans en marron, oui parce que c’était une promo et y’avait plus de noir…bref). Allez quoi scandalisons nous, sautons sur l’occas pour trouver enfin un sujet sur lequel nous serons d’accord avec le voisin raciste du premier(moi il est au premier, vous je sais pas..mais y’en a forcément un), allez!!!
Non mais sans rire!!!Ils n’ont rien trouvé de mieux pour nous réveiller de notre coma profond de bons citoyens que ce scoop!!Moi, qui me disait, « quand même , les journalistes, j’ai l’impression qu’ils font de nouveau leur boulot, qu’ils osent poser les questions qui fâchent… », j’en étais presque optimiste..Et paf la Ernestine!!!!
S’ils pensaient créer l’émoi et diviser la France en deux….c’est qu’on est loin de l’affaire Dreyfus là!!! Electrocardio et encephalo-gramme plat!!!Autant qu’ils branchent les journaux papiers sur secteur et qu’en les ouvrant ça nous provoque une décharge, ça sera plus efficace…

Bien sûr, la question du voile revient régulièrement au devant de la scène. Bon, après avoir vu la dite candidate voilée, dont je ne sais pas le nom puisque son apparence est plus importante que son identité, ouf de soulagement, il ne s’agit pas d’une Burqa ou autre voile intégral!!
Alors première reflexion,des filles qui portent le voile, le niqab, j’en croise tous les jours, et même je les cotoie sur mon lieu de travail puisque dans l’école où j’exerce, une jeune fille voilée a en charge les enfants pendant le temps de cantine entre 11h30 et 13h30(au passage, elle est recrutée par la mairie…institution publique et laique). Jamais, je ne me suis posé la question de savoir si elle devait enlever ou non son voile pour entrer dans l’école et si cela pourrait modifier ses compétences professionnelles.
Deuxième reflexion, à en entendre certains propos, on ne peut pas être d’extreme gauche et croyant.cela me rapelle un autre débat : On ne peut pas être scientifique et croyant…demandez à Gallilée!!! La croyance quelle qu’elle soit est personnelle, intime autant, au risque de choquer, que le régime alimentaire ou les pratiques sexuelles …Si l’on devait chercher une logique, je dirais même qu’il semble plus probable qu’un croyant pronant le partage, le don…soit plus proche de la gauche que de la droite…mais n’extrapolons pas.

Troisième reflexion, le voile est un signe ostentatoire interdit dans les lieux publics par conséquent au sein du conseil régionnal!!!Bien, en effet, pour avoir lu et étudié pendant mes études le Coran tout comme la Bible ou la Torah, il n’est pas, sauf omission de ma part, stipulé en toutes lettres, les fidèles du sexe féminin doivent porter le voile!!!J’en conviens. Mais, ni plus ni moins qu’il n’est écrit, tu porteras une croix( en or si possible pour le plus grand bonheur des bijoutiers) à ton cou!!! Et pourtant, faites le tour des politiques de gauche, de droite et du milieu et demandez leur s’ils ne portent pas de SYMBOLE et j’insiste sur le mot SYMBOLE d’appartenance à une religion…Et cela les empêche t il d’exercer leur mandat et d’être élus. Cela remet – il en cause leur soit disant compétences?
Et alors, allons jusqu’au bout puisque ce sont ces « symboles » qui gènent l’opinion publique, interdisons la rollex aux hommes de droite, le keffieh aux syndicalistes soixante-huitards, l’echarpe rouge aux intellectuels de gauche!!!!

Bref, comme si une croyance, une pratique (non illicite évidement) personnelle pouvait forcément interférer et modifier les compétences professionnelles d’un individu. Comme si la laicité c’était le refus de toutes les religions et croyances….NON, NON et NON,s’il y a bien une chose à retenir ici c’est bien que la laicité est avant tout vivre et d’avancer en incluant toutes les religions et croyances!!

1234

bugzteam |
tortureanimale |
Les syndicats du Crédit Mun... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CultISport
| CHAT DE GOUTTIERE
| Un si long chemin..